-->

Compléter sa technique en génie avant son baccalauréat : est-ce plus payant?

, par Alexis Vailles.

Ingénieurs : est-ce avantageux d’avoir une technique en plus de son bacc? Nous avons élucidé la question…

Au Québec, la plupart des étudiants de génie complètent un diplôme d’études collégiales (DEC) de type pré-universitaire, puis de s’inscrire dans un programme de génie dans une université.

D’autres, toutefois, complètent un d’abord DEC technique en génie, avant de poursuivre au niveau universitaire. Mais est-ce plus payant de procéder ainsi? Génie-inc en a effectué une analyse.

Un emploi pour vous?

 

Le salaire

Bien qu’elle admette également des étudiants avec un DEC pré-universitaire, l’École de technologie supérieure (ÉTS) est une université de génie spécialisée pour les étudiants ayant complété au préalable une technique en génie au collégial.

On peut donc comparer le revenu annuel moyen des deux parcours en observant la différence de salaires des diplômés de l’ÉTS à ceux des ingénieurs québécois en général, et ainsi estimer cette différence.

Ainsi, un diplômé de l’ÉTS gagne en moyenne 56 079 $ l’année suivant l’obtention de son diplôme, 65 165 $ de un à trois ans après l’obtention du diplôme, et 107 398 $ pour plus de 10 ans.

En comparaison, un ingénieur québécois moyen, toute spécialisation confondue, touche 56 415 $ l’année suivant l’obtention de son diplôme, 59 051 $ de un à trois ans après l’obtention du diplôme, et 109 613 $ pour plus de 10 ans.

Bref, les salaires sont assez comparables; on n’observe ainsi pas de différence notoire entre la complétion des deux parcours.

 

Sauver du temps

Il existe toutefois un avantage peu évoqué à compléter son DEC préuniversitaire plutôt que la technique : celui de pouvoir économiser une session entière en temps.

En effet, il est possible de compléter son DEC en deux ans, puis son baccalauréat en génie en quatre, pour un total de six ans.

La technique, quant à elle, se complète en trois ans, et le baccalauréat à l’ÉTS pour les étudiants l’ayant complété se termine en trois ans et demi (sept sessions). Le total est donc de six ans et demi, soit une session de plus qu’en complétant son DEC.

Certains diront toutefois, avec raison, qu’une session de plus, c’est peu cher payé pour obtenir les deux diplômes!

 

Et les compétences?

Mais la vraie question qui demeure est celle des compétences : qu’est-ce qu’une technique peut amener de plus? Cela dépend en fait de la nature du travail que l’on souhaite occuper.

La technique offre des compétences plus axées sur la pratique, offrant une expérience sur le terrain et une vision plus pragmatique du génie. Le baccalauréat, quant à lui, est plus théorique et mathématique; la superposition des deux formations offre ainsi une belle polyvalence.

Ainsi, si l’on recherche un emploi d’ingénieur axé sur la conception ou la recherche et le développement (R&D), la technique constitue rarement un atout, puisque les connaissances pratiques y sont peu mises à contribution.

Par contre, dans un travail dans le milieu industriel ou manufacturier, ou qui requiert de diriger une équipe de techniciens, avoir complété sa technique aura beaucoup de valeur aux yeux des recruteurs en génie.

 

Que l’on ait complété une technique ou non, où peut-on trouver l’emploi idéal en génie?

C’est facile! Vous n’avez qu’à rechercher parmi les centaines d’offres d’emploi publiées chaque semaine sur Génie-inc!

 



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.