Un scanner qui détecte le cancer en 30 secondes

, par Elsa Moreira.

Ce nouvel appareil pourrait permettre des sauver des millions de vies…

Malgré les avancées technologiques des dernières années, plusieurs formes de cancer sont encore très mortelles et n’offrent qu’un faible taux de rémission. Le problème pour certains d’entre eux n’est parfois pas la virulence de la tumeur, mais la difficulté à détecter la maladie : une fois qu’on observe des cellules cancéreuses, il est malheureusement souvent trop tard ! Fort heureusement, une nouvelle invention pourrait changer la donne de manière considérable dans la lutte contre cette maladie : un scanner qui détecte un cancer en seulement 30 secondes !  The Engineer rapporte les détails de cette invention qui pourrait sauver de nombreuses vies.

 

Un emploi pour vous?

Le cancer de la peau peut prendre des semaines à être diagnostiqué, notamment par une biopsie cutanée ou même une biopsie des ganglions sentinelles sous anesthésie générale, mais grâce au scanner laser TOC, développé dans le cadre d’un projet mené par l’entreprise britannique Michelson Diagnostics et financé par la Commission Européenne, les dermatologues peuvent désormais diagnostiquer un mélanome malin en temps réel.

Le scanner utilise la tomographie en cohérence optique (ou TOC), courante lors des scanners rétiniens, qui consiste en la projection d’un rayon laser sur le tissu, la lumière reflétée étant captée par un microscope et utilisée pour créer une image 3D.

Cependant, le scanner n’utilise pas la TOC traditionnelle, mais une version améliorée appelée TOC dynamique. Cette dernière permet de détecter non seulement la forme d’un tissu corporel, mais aussi les mouvements dans ce tissu. Le système utilise des algorithmes pour extraire les informations du mouvement et révéler la structure des vaisseaux sanguins.

Les cancers sont connus pour développer leurs propres vaisseaux sanguins, de manière anormale et désordonné, et le scanner permet de les repérer au milieu des vaisseaux sains, et de visualiser à un certain degré l’évolution de la tumeur.

Il est donc possible d’observer si une tumeur progresse ou régresse dans un tissu corporel.

Cette technologie a été mise en œuvre par les scanners de la société VivoSight, qui utilise quatre rayons laser infrarouges pour doubler la résolution habituelle de la TOC, fournissant ainsi les détails nécessaires au diagnostic du cancer de la peau.

Si les scanners de VivoSight ne sont pas encore en fonction au Canada, ils ont été autorisés à opérer en Europe et aux États-Unis. Des tests supplémentaires sont toutefois encore nécessaires pour valider leur utilisation dans le cadre du diagnostic des mélanomes malins.

 



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Les employeurs qui recrutent
  • Dufour recrutement de personnel
  • Groupe Canam – Bâtiments et Structures
Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.