SpaceX et Boeing enverront des humains dans l’espace dans moins d’un an

, par Alexis Vailles.

En partenariat avec la NASA, les deux entreprises enverront 9 astronautes dans l’espace dans la première moitié de 2019…

L’objectif de la mission sera de tester un premier voyage habité avec les vaisseaux CST-100 Starliner de Boeing et Crew Dragon de SpaceX. Les deux entreprises travaillent de pair avec la NASA. Interesting Engineering nous rapporte les détails de ce projet.

 

Un emploi pour vous?

Une nouvelle ère

« Pour la première fois depuis 2011, nous allons envoyer des astronautes américains dans l’espace dans des fusées américaines, décollant en sol américain », s’est réjoui l’administrateur de la NASA Jim Bridentine.

Ce projet marque un nouveau départ pour les vols commerciaux, les deux entreprises voyant dans leurs nouveaux vaisseaux un futur prometteur pour cette industrie.

Elon Musk, PDG de SpaceX, a assuré que tout sera prêt pour le départ du Crew Dragon, prévu en avril 2019. Boeing, quant à lui, n’a pas précisé de date exacte, mais affirme que le départ du CST-100 Starliner se fera « dans la première moitié de 2019 ».

Leur sélection annoncée la semaine dernière, les neuf astronautes (7 hommes et 2 femmes) auront comme mission de tester, en 4 vols distincts, les deux vaisseaux différents.

(Les 9 astronautes. Source : NASA)

 

Encore du travail à faire

Bien que le départ des deux missions soit prévu pour dans moins d’un an, il reste encore beaucoup de travail à faire avant d’envoyer les neuf astronautes dans l’espace.

Entre autres, une série de test de lancement avec des vaisseaux non-habités auront lieu d’ici la fin de 2018. Si ces tests se déroulent bien, SpaceX et Boeing pourront espérer recevoir les certifications requises par la NASA.

Les vols commerciaux se sont toutefois butés à un obstacle le mois dernier, alors que le Bureau de Responsabilité du gouvernement américain avait publié un rapport dans lequel ils interdisaient l’accès à la Station Spatiale Internationale aux vols commerciaux pour une période de neuf mois, évoquant des risques de sécurité liés au design des vaisseaux. Malgré tout, les deux entreprises ont assuré que les délais prévus seront respectés.

Présentement, lorsque la NASA envoie des astronautes en mission dans la Station Spatiale Internationale, elle doit le faire avec les fusées Soyuz, construites et opérées par la Russie. Le contrat permettant aux Américains l’accès aux fusées Soyuz expire toutefois en novembre 2019, ce qui n’a pour effet que d’augmenter le besoin pour les vols privés américains.

 



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Les employeurs qui recrutent
  • Dufour recrutement de personnel
  • Groupe Canam – Bâtiments et Structures
Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.