Un robot masseur !

, par Alexis Vailles.

 

L’intelligence artificielle est partout : les ordinateurs, le secteur industriel, les voitures autonomes, et maintenant les massages !

 

Un emploi pour vous?

 

Il est toujours étonnant d’observer les nouveautés que la technologie peut amener. L’entreprise AiTreat, originaire de Singapour, vient tout juste de lancer un nouveau robot de massage conçu spécifiquement pour reproduire le mouvement humain. Ce nouveau produit, nommé EMMA (Expert Manipulative Massage Automation), a connu tout récemment son premier test sur des patients à Singapour. TheEngineer rapporte les bienfaits de cette étonnante technologie.

 

Il s’agit du troisième prototype EMMA, et le premier testé sur de vrais patients. Le bras du robot, complété par deux embouts en silicium, peut opérer sur six angles de liberté différents.

Le robot mesure la tension dans les tendons et les muscles du patient, et à partir de son intelligence artificielle basée sur un nuage informatique, peut calculer la pression exacte à appliquer pour le massage de chaque patient. Le module peut également mesurer le progrès de convalescence du patient et en tirer un rapport de performance de la thérapie.

 

Plusieurs avantages

 

Il en coûte présentement de 50 à 75 $ à Singapour pour un traitement de massothérapie d’une vingtaine de minutes. Le système EMMA pourrait réduire ce taux à 50$ pour une thérapie de 40 minutes, le double du temps.

 

La configuration actuellement testée est de passer deux patients en même temps en thérapie : un avec le robot, et l’autre avec un thérapeute humain. Pendant que la machine s’occupe du premier patient, le thérapeute peut administrer des traitements spécifiques que la machine ne peut pas administrer de façon optimale, comme le cou et certains ligaments.

AiTreat affirme que leur nouvelle technologie pourrait effectuer le travail normalement effectué par deux thérapeutes, permettant de réduire les effectifs d’une clinique de cinq à trois thérapeutes, en moyenne.

EMMA pourrait améliorer donc considérablement la massothérapie dans le système de santé en réduisant le coût, en augmentant le temps des thérapies, en offrant plus de soin aux personnes âgées, et en comblant le manque de main d’œuvre dans le système.

 

À quand l’arrivée d’une telle technologie dans les cliniques québécoises ?



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Les employeurs qui recrutent
  • Groupe Canam – Bâtiments et Structures
  • Dufour recrutement de personnel
Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.