-->

Deux nouvelles chaires de recherche en aéronautique à la Polytechnique

, par Alexis Vailles.

La Poly et l’entreprise en aérospatiale Safran s’associent et forment deux nouveaux partenariats de recherche en aviation…

En tout, les deux partenariats atteignent un montant de 15,2 millions $, et impliqueront plus de 80 étudiants. Les deux chaires, toutes deux concentrées sur l’aéronautique, viseront chacune à leur manière à augmenter l’efficacité des avions.

La Polytechnique espère également que les travaux réalisés permettront aussi de trouver des applications dans le milieu de la construction et les autres secteurs du transport, notamment l’industrie automobile et ferroviaire.

Un emploi pour vous?

 

Des avions plus légers

La première chaire, nommée la Chaire industrielle Safran de fabrication additive des composites à matrice organique (FACMO), sera dirigée par le professeur Daniel Therriault, du Département de génie mécanique de la Polytechnique.

Elle visera visera à concevoir des appareils plus légers, plus fiables et plus résistants à la corrosion. Le professeur Therriault et son équipe pencheront donc leurs recherches sur de nouveaux types de matériaux composites permettant de concevoir différentes parties d’un avion, comme les ailes, la coque, le moteur, ou le fuselage.

La Chaire vise à étudier les « polymères à géométrie optimisée », qui permettraient d’alléger considérablement les appareils, en plus d’augmenter leur durée de vie. De telles innovations permettraient ainsi de réaliser des économies considérables, autant au niveau économique qu’environnemental.

Safran investira 2,5 millions $ sur cinq ans dans la Chaire. À ce financement d’ajouteront 2,4 millions $ du Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada (CRSNG) et un don conjoint de 8 millions $ de la Fondation canadienne pour l’innovation et du gouvernement du Québec.

Le professeur Daniel Therriault dirigera la Chaire FACMO

 

Moins de son

C’est la professeure Annie Ross, également du Département de génie mécanique à Poly, qui sera titulaire de la seconde chaire de recherche, intitulée Chaire industrielle Safran de traitements acoustiques passifs plurifonctionnels pour structures composites de turboréacteurs (TAPPIS).

L’objectif des travaux de cette chaire seront bien différents de ceux de la première. Mme Ross et son équipe se pencheront sur des moyens de réduire le bruit généré par les avions au décollage et à l’atterrissage, afin de limiter la hausse de pollution sonore générée par l’augmentation de trafic aérien à travers le monde.

La Chaire étudiera donc certains types de matériaux sont l’acoustique avantageuse permettra de réduire le bruit produit par un avion en l’absorbant et en le dissipant.

Pour cette seconde Chaire, Safran injectera 1,2 millions $, un montant auquel s’ajoutera une participation de 1,1 millions $ du Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada (CRSNG). L’entreprise montréalaise MËKANIC et le Centre de développement des composites du Québec participeront également aux travaux de recherche.

La professeure Annie Ross, sera titulaire de la Chaire TAPPIS

 



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Les employeurs qui recrutent
  • Laporte Experts Conseils inc.
  • Seneca Experts Conseils
  • GBI experts-conseils
  • EMS
  • OCO Technologies inc.
  • Merkur
  • Alifab
  • Drouin Ressources Humaines
Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.