La 5G envahit le milieu manufacturier

, par Tahiry Andrianantenaina.

La nouvelle 5G pourrait apporter des solutions à beaucoup de problèmes au sein du milieu manufacturier…

La compétitivité est indispensable pour les fabricants, et ceux-ci sont constamment à la recherche de nouvelles techniques de production et procédés pour obtenir des gains d’efficacité.

Du côté de l’industrie manufacturière, si on trouvait par exemple un moyen de pousser l’automatisation des tâches à un niveau plus élevé, d’améliorer les performances des machines, le souci de productivité pourra être réglé.

Un emploi pour vous?

D’après un article récemment publié sur le site Engineering, le problème aurait été longtemps étudié par les industriels. La stratégie qu’ils ont décidée d’adopter repose surtout sur l’amélioration de l’infrastructure numérique, notamment en intégrant la nouvelle 5G.

 

Le réseau 5G d’Ericsson au profit du milieu manufacturier

L’opérateur de télécommunication Ericsson, l’Institut Fraunhofer pour la technologie de production (IPT) et le GF Machining Solutions, trois entreprises œuvrant dans des domaines très différents, ont collaboré ensemble pour tenter de trouver une solution au problème. Leurs discussions ont abouti à une solution 5G pour gérer les processus de fabrication avec des tolérances extrêmement strictes.

Lors du Salon IMTS qui s’est tenu à Chicago du 10 au 15 septembre dernier, ces trois entreprises ont dévoilé ensemble un système très révolutionnaire capable de résoudre les problèmes associés aux vibrations excessives que connaissent certaines fraiseuses (machine-outil) à grande vitesse. Selon eux, ces vibrations doivent être éliminées, car elles ralentissent fortement la production et rendent impossible la conception de produits qui exigent finesse et précision. Du fait de sa faible latence et sa fiabilité, le réseau 5G permet de surveiller en temps réel les données de vibration tout en maîtrisant toutes les variables qui pourraient entrainer des composants défectueux. Grâce à la 5G, le système en charge de gérer les machines de production va donc en quelque sorte devenir plus sensible et plus intelligent.

 

Premier essai sur la fabrication aérospatiale

Il faut bien commencer quelque part. Les trois entreprises ont choisi la fabrication aérospatiale pour tester cette nouvelle solution. Ce choix s’explique par le fait que les composants produits dans cette industrie sont généralement complexes et très coûteux. « La surveillance des vibrations est plus importante dans ce domaine que dans n’importe quel autre, car même les erreurs minuscules peuvent engendrer la défaillance des composants et équipements conçus » a déclaré un des responsables du projet.

Selon une étude, dans la fabrication aérospatiale, un quart de la production totale présenterait des défauts, ce qui représente une perte colossale. Ces trois entreprises estiment que l’introduction du réseau 5G dans le secteur aéronautique et spatial permettra à une seule usine de fabrication d’épargner jusqu’à 30 millions de dollars par an. La collaboration entre ces trois organisations représente la première incursion du réseau 5G sur le marché américain. Mais ce ne sera sûrement pas la dernière étant donné l’importance de cette technologie. Les représentants de ces trois entreprises ont également promis que d’adoption anticipée de la 5G n’est probablement que le début. Ils tenteront d’ajouter d’autres technologies à l’avenir.

 



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Les employeurs qui recrutent
  • Dufour recrutement de personnel
  • Groupe Canam – Bâtiments et Structures
Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.