Un nouveau langage de programmation superpuissant

, par Tahiry Andrianantenaina.

Des chercheurs du MIT ont passé plus de 10 ans à créer un langage de programmation qui combine les avantages de plusieurs autres codes…

Le nouveau langage en open source de programmation dynamique, nommé Julia 1.0, combine vitesse, facilité d’utilisation et les meilleures fonctionnalités des logiciels de programmation existants.

Après presque dix ans de développement au sein du Massachussetts Institute of Technology (MIT), le langage a été dévoilé au public lors de la JuliaCon, une conférence annuelle de la communauté des utilisateurs de Julia. Le site Interesting Engineering nous en rapporte les détails.

Un emploi pour vous?

 

Un programme open source très performant

Les développeurs de Julia confient qu’ils sont tout simplement insatiables et perfectionnistes et veulent créer le meilleur de tous les langages actuels.

« Nous voulons un langage open source, avec une licence libre. Nous voulons un langage qui associe la rapidité de C et le dynamisme de Ruby. En fait, nous voulons un langage homoiconique, avec de vraies macros comme Lisp, mais avec une notation mathématique évidente et familière comme Matlab. Nous voulons quelque chose d’aussi utilisable pour la programmation générale que Python, aussi facile pour les statistiques que R, aussi naturel pour la gestion de chaine de caractères que Perl, aussi puissant pour l’algèbre linéaire que Matlab, aussi bien pour lier des programmes que le shell. Pourtant, quelque chose d’aussi simple à apprendre retient encore l’attention des hackers sérieux. Nous voulons qu’il soit à la fois interactif et compilé », décrivent les développeurs de Julia dans un billet de blog datant de 2012.

 

Julia, déjà utilisée par des laboratoires et des sociétés de renom

Julia a été mis à la disposition des développeurs en 2012 et a depuis été utilisée par le Laboratoire Lincoln du MIT et la Federal Aviation Administration pour développer la nouvelle génération de système anticollision embarqué (ACAS-X). Le Centre de recherche opérationnelle du MIT l’a également exploité pour optimiser l’itinéraire des bus des écoles publiques de Boston. Le groupe MIT Robot Locomotion a aussi fait appel à Julia pour la navigation et le mouvement des robots mobiles.

Aujourd’hui, ce sont déjà 700 universités et instituts de recherche et des sociétés telles qu’Aviva, BlackRock, Capital One et Netflix qui l’utilisent. Julia compte actuellement plus de 700 contributeurs open source actifs, 1 900 paquets enregistrés, 41 000 étoiles GitHub, 2 millions de téléchargements et un taux de croissance annuel des téléchargements de 101 %.

 



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Les employeurs qui recrutent
  • Dufour recrutement de personnel
  • Groupe Canam – Bâtiments et Structures
Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.