-->

La peur des voitures autonomes va-t-elle freiner cette technologie ?

, par Elsa Moreira.

Depuis leur apparition sur le marché, les voitures autonomes ont fait quelques faux pas, et cela en inquiète plusieurs…

Toujours controversées pour des questions éthiques, les voitures autonomes demeuraient malgré tout à leur apparition une innovation très populaire, jusqu’à ce que certains accidents surviennent et commencent à inquiéter le public. Au point ou près de trois personnes sur quatre seraient devenues méfiantes à l’égard de cette technologie, selon un sondage mené par la firme américaine AAA. Un article publié sur Dice évoque ce déclin.

 

Un emploi pour vous?

Ainsi, 73 % des personnes interrogées dans le cadre du sondage ont peur de voyager dans une voiture complètement autonome. Et même les personnes faisant partie de ce qu’on appelle communément la « génération numérique » (principalement les milléniaux) se méfient à présent des voitures autonomes.

Cette peur a notamment été nourrie par un accident survenu il y a deux mois à Tempe en Arizona,  où un véhicule autonome d’Uber en fonction a percuté une piétonne, ce qui a provoqué le décès de cette dernière.

Certaines voitures Tesla possédant également un mode autonome (Tesla Autopilot) ont aussi subi quelques accidents, même si dans ces cas précis, le niveau de responsabilité que l’on doit attribuer au logiciel demeure incertain.

La méfiance croissance envers les voitures autonomes freine l’enthousiasme de certaines entreprises quant aux projets les impliquant, et pourraient ainsi détourner certains professionnels et investisseurs de ce domaine.

 

Une solution ?

Une proposition de loi dans l’Utah représente aux yeux de certains une solution potentielle à l’inquiétude générée par les voitures autonomes. Ce projet propose que le prix des assurances et la responsabilité de l’entreprise soient ajustées selon le niveau d’autonomie des véhicules, ce qui mettrait en place une sorte de filet de sécurité pour les sceptiques.

Ce faisant, les entreprises comme Uber et Tesla se verraient forcées de resserrer leur technologie, faute de quoi la voiture pourrait s’avérer rapidement salée.

 

Dans tous les cas, il n’y a qu’à espérer que d’ici une adoption majeure des véhicules autonomes, la technologie ne fasse plus trop de victimes de la route…



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.