-->

Un nouveau Fellow à l’Institut canadien des ingénieurs

, par Alexis Vailles.

Professeur en génie civil à l’Université Laval depuis 10 ans, le voilà nommé Fellow…

Le professeur Jean Côté, de l’Université Laval, a vu ses travaux de recherche récompensés par cette nomination, la semaine dernière.

C’est en fait la Société canadienne de géotechnique, organisation dont il est membre, qui l’a nommé pour obtenir l’honneur de Fellow auprès de l’Institut canadien des ingénieurs.

Un emploi pour vous?

« C’était une surprise. J’ai participé souvent à la nomination des autres, mais je ne pensais pas en recevoir une si tôt dans ma carrière! », confie-t-il à Génie-inc.

À titre de rappel, le titre de Fellow est décerné aux « personnes qui ont fait une contribution remarquable à la profession d’ingénieur par leur action ».

 

Le comportement thermique des matériaux

Ce sont ses travaux de recherche sur le comportement thermique des matériaux granulaires et les matériaux grossiers qui auront permis à Jean Côté de se faire remarquer.

Le professeur a en fait développé un modèle permettant de prédire ce comportement, notamment dans différents types de sols, de matériaux de routes et d’infrastructures.

Le défi était de taille, puisque les connaissances en la matière relevaient majoritairement du domaine théorique, sans réelle application pratique. Et il n’est pas facile de réaliser des travaux de recherche sur des enrochements de grande taille.

« Lorsque l’on veut mesurer la perméabilité d’un matériau, ça prend un volume représentatif. Pour y arriver, nous avons testé des enrochements d’un volume de 1 mètre cube avec une circulation d’air chauffé par convection naturelle », explique M. Côté.

Ses travaux auront trouvé de nombreuses applications dans l’industrie, notamment sur les barrages hydroélectriques.

 

À l’Université Laval depuis le début

Cet honneur de Fellow fait rayonner toute la faculté de sciences et de génie de l’Université Laval. Originaire de la ville de Québec, Jean Côté y a effectué l’entièreté de son parcours universitaire, jusqu’à y devenir professeur.

C’est durant la deuxième année de son baccalauréat en génie civil qu’il se découvre une passion pour les routes et les ponts.

« J’ai cliqué sur la mécanique des sols et j’ai décidé de me diriger dans cette avenue. Mais un professeur m’a dit que je devais compléter une maîtrise si je souhaitais travailler dans ce domaine », raconte-t-il.

Il complète donc une maîtrise sur les propriétés des matériaux de routes, auprès du Ministère des Transports. Rapidement, il prend goût à la recherche et décide de devenir professeur.

« J’ai beaucoup aimé faire des essais en laboratoire et développer des modèles. Il y a aussi beaucoup d’enseignants dans ma famille. J’avais de plus un certain talent à effectuer des présentations ».

Il complète donc son doctorat sur la géotechnique et les propriétés thermiques dans les matériaux des routes, puis devient professeur après huit ans à travailler comme chercheur.

Tous ces efforts auront donc valu le coup!

 



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Les employeurs qui recrutent
  • Laporte Experts Conseils inc.
  • Merkur
  • EMS
  • Seneca Experts Conseils
  • GBI experts-conseils
  • OCO Technologies inc.
  • Alifab
  • Drouin Ressources Humaines
Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.