-->

4 facteurs qui rebutent certains ingénieurs à être travailleurs autonomes

, par Alexis Vailles.

C’est attrayant d’avoir un statut d’emploi autonome, mais est-ce fait pour tous les ingénieurs?

Il y a quelques semaines, Génie-Inc. a publié un article dans lequel nous vantions les avantages d’être travailleur autonome. Toutefois, de nombreux ingénieurs préfèrent la stabilité d’être à l’emploi d’une grande entreprise plutôt que de prendre les risques de travailler pour son propre compte.

Qu’est-ce qui peut donc rebuter certains ingénieurs à occuper un poste de travailleur autonome? Nous avons dressé la liste des inconvénients…

Un emploi pour vous?

 

Instabilité

Pour beaucoup de personnes, il est important d’avoir une routine de travail stable pour parvenir à bien conjuguer vie professionnelle et personnelle. Les employeurs des grandes firmes de génie offrent un salaire régulier et un nombre d’heures de travail constant d’une semaine à l’autre, ce qui convient à beaucoup d’ingénieurs.

Au contraire, il est plus difficile de conserver une routine stable lorsque l’on est travailleur autonome, puisque l’on dépend fortement du nombre de contrat sur lesquels on travaille. Les horaires réguliers et les semaines de vacances prévues d’avance sont donc moins monnaie courante.

 

Trouver de la clientèle

Lorsque l’on commence comme travailleur autonome, l’un des plus grands défis est de trouver suffisamment de contrats pour pouvoir bien gagner sa vie. Il n’est pas toujours facile de trouver des clients qui auront confiance en la personne qu’ils engageront, certains préférant faire affaire avec de grosses firmes de génies plutôt qu’un particulier.

Les travailleurs autonomes doivent donc développer des habiletés de vente, de communication et de marketing en plus de leurs habiletés d’ingénieurs, afin de pouvoir faire concurrence dans un marché de beaucoup de compétiteurs.

 

Plus de gestion de ses finances personnelles

Si vous êtes travailleur autonome et que vous avez déjà rédigé votre propre rapport d’impôt, vous savez à quel point il s’agit d’un cauchemar de comptabilité. Avec les multitudes de contrats qui s’accumulent au fil de l’année, la gestion fiscale devient particulièrement infernale. Les travailleurs autonomes doivent donc pour la plupart faire appel aux services d’un comptable afin de gérer leurs finances personnelles.

 

Expérience requise

Il n’existe pas beaucoup de finissants de génie qui deviennent immédiatement travailleurs autonomes. Pour accéder à une carrière du type, il faut acquérir suffisamment d’expérience pour pouvoir assumer seul divers mandats, et ce, dans l’ensemble de leur processus. Cela demande donc beaucoup d’expertise et d’expérience, ce que plusieurs ingénieurs ne sont pas prêts à assumer sans une équipe de travail pour les appuyer, comme ils trouveraient dans une firme de génie.

 

Malgré tout…

Si vous pourchassez le rêve de travailler à votre propre compte mais que vous hésitez pour les mêmes raisons que celles évoquées dans cet article, ne découragez pas ! Il y a une multitude d’avantages à être travailleur autonome, et de nombreux ingénieurs sont parvenus à relever les défis qu’ils ont rencontré pour mener une carrière autonome épanouissante et accomplie !

 



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.