-->

Ingénieurs : le diplôme supplémentaire, un plus?

, par Alexis Vailles.

Certains ingénieurs possèdent deux, voire trois diplômes! Quels sont les avantages de passer toutes ces années à l’école?

D’après l’enquête sur la rémunération des professionnels de génie, le tiers des ingénieurs de la province ont complété un diplôme supplémentaire en plus de leur baccalauréat.

Chacun a ses raisons : certains sont retournés aux études pour leur plaisir personnel, d’autres avaient complété un diplôme auparavant pour finalement s’orienter vers le génie. Mais la plupart des ingénieurs décident de poursuivre leurs études ou d’y retourner afin d’ajouter des cordes à leur arc!

Un emploi pour vous?

 

Les diplômes les plus populaires

Posséder un baccalauréat en génie ouvre beaucoup de portes : de nombreuses formations sont possibles une fois qu’il est complété. Mais lesquelles sont les plus populaires auprès des ingénieurs?

Sans surprise, c’est la maîtrise en génie qui trouve le plus de candidats : 48% des ingénieurs qui possèdent un second diplôme détiennent une maîtrise dans leur domaine. Un nombre plus faible poursuit toutefois au troisième cycle : seuls 7% déclarent posséder un doctorat.

La maîtrise en administration des affaires (MBA) est également très populaire : 20% des ingénieurs multidiplômés ont complété une formation de ce type.

Fait assez particulier, il se trouve que quelques ingénieurs ont complété deux baccalauréats en génie! Ils ne sont toutefois que 1% des multidiplômés. Ces étudiants acharnés méritent d’ailleurs toute notre admiration. C’est déjà difficile de compléter un baccalauréat en génie; imaginez en compléter deux!

Répartition des ingénieurs détenant d’autres diplômes en plus de leur baccalauréat en génie

 

La valeur ajoutée

Mis à part l’enrichissement personnel, y a-t-il des avantages concrets en termes d’employabilité lorsque l’on complète un diplôme supplémentaire en plus de son baccalauréat en génie?

Cela dépend évidemment de la formation complétée. Ainsi, si un ingénieur décide de faire un certificat en histoire de l’art, aussi passionnant ce programme soit-il, il serait étonnant que cela enrichisse sa carrière en génie.

À l’inverse, un diplôme en gestion de projet ou en environnement, par exemple, peut représenter une valeur ajoutée fort intéressante pour poser sa candidature à certains emplois spécifiques.

La situation économique actuelle dévalue aussi l’acquisition d’un diplôme supplémentaire, comme nous l’explique le recruteur Jean Dufour, directeur de Dufour recrutement de personnel.

« En cette période de pénurie de main d’oeuvre, les entreprises se contentent souvent d’ingénieurs possédant un baccalauréat. Souvent, c’est l’expérience qui prime sur la formation. Les entreprises recherchent ainsi des ingénieurs de trois, quatre, cinq ans et plus d’expérience de travail », explique-t-il.

M. Dufour précise toutefois que des formations supplémentaires ne sont jamais perdues. Selon lui, cela « représente définitivement un atout » aux yeux des employeurs en génie.

 

Bref, toutes les raisons sont bonnes pour compléter une formation supplémentaire! Si vous le faites pour l’avancement de votre carrière, assurez-vous toutefois que cela en vaille réellement la peine!

 



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Les employeurs qui recrutent
  • Laporte Experts Conseils inc.
  • OCO Technologies inc.
  • Alifab
  • Drouin Ressources Humaines
  • Seneca Experts Conseils
  • EMS
  • GBI experts-conseils
  • Merkur
Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.