Un nouveau professeur spécialisé en robotique à l’ÉTS

, par Alexis Vailles.

Cet ancien chercheur de la Polytechnique devient professeur de génie mécanique à l’ÉTS… Qui est-il?

L’École de technologie supérieure (ÉTS) accueille parmi ses rangs le professeur agrégé David St-Onge. Le nouveau professeur en génie mécanique est entré en poste le mois dernier.

 

Un emploi pour vous?

Un parcours atypique

David St-Onge possède une feuille de route fort variée, alliant recherche, travail en industrie et formations multiples.

Après avoir complété son baccalauréat à la Polytechnique en 2006, il entame une maîtrise en gestion de projet à l’École des sciences de la gestion (ESG), tout en travaillant comme ingénieur.

Trois ans plus tard, il commence une seconde maîtrise en génie mécanique, spécialisation en robotique, à l’Université Laval. Il complète parallèlement un certificat en études russes, et apprend à parler la langue.

Il demeure à l’Université Laval pour la complétion de son doctorat en robotique spatiale, puis retourne à la Polytechnique pour devenir chercheur post-doctoral.

Parallèlement à ses études, il occupe successivement des postes d’ingénieur en recherche, d’analyste, de chargé de projet, de développeur, de représentant, de consultant, et d’ingénieur en art.

 

Un expert de la robotique

C’est ainsi en mécanique robotique que David St-Onge se spécialise; le professeur travaille à la conception d’interfaces intuitives pour le contrôle de systèmes robotisés complexes. Son objectif est ainsi d’opérer et de faire travailler un « groupe » de robots pour diverses tâches.

« Un groupe de robots est plus fiable qu’un seul, car la mission qu’on lui confie ne s’appuie pas sur un seul individu, mais sur plusieurs. Ainsi, en cas de défaillance d’un robot, le groupe peut poursuivre sa tâche et mener à bien la mission qu’on lui a confiée », explique-t-il sur le site de l’ÉTS.

La coordination de ces groupes est toutefois difficile, d’où la nécessité de créer des interfaces efficaces et faciles d’utilisation.

« Une personne expérimentée arrive à contrôler de quatre à six robots. Alors, imaginez le défi que ça représente pour une personne non entraînée d’en contrôler un plus grand nombre! »

Le professeur St-Onge pourra mettre toute son expertise à contribution tandis qu’il enseignera, à l’hiver 2020, le cours de robotique à l’ÉTS.

 



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Les employeurs qui recrutent
  • Dufour recrutement de personnel
  • Groupe Canam – Bâtiments et Structures
Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.