-->

Quels sont les plus grands projets de génie au Québec?

, par Alexis Vailles.

Des travaux d’envergure, de nombreuses firmes de génie-conseil et des milliards de dollars… les projets d’ingénierie ne manquent pas dans la belle province.

Le milieu du génie est une industrie qui est constamment active, propulsée notamment par de nombreux projets majeurs. Au service du public, ces travaux font aussi prospérer de nombreuses firmes de génie-conseil et autres entreprises technologiques d’importance.

 

Un emploi pour vous?

Au Québec, plusieurs projets sont en cours. Lesquels d’entre eux sont les plus grands? Génie-inc en a dressé la liste :

 

Projet Turcot

Construit en 1966, l’échangeur Turcot est cette fameuse autoroute à multiples étages qui relie l’autoroute 15, l’autoroute 20 et l’autoroute 720. Plus de 300 000 véhicules y circulent quotidiennement, faisant de l’échangeur l’une des artères les plus achalandées de la province.

Toutefois, de mauvais entretiens et l’utilisation de fondants durant l’hiver a entraîné une détérioration prématurée de l’échangeur, dont plusieurs matériaux ont atteint leur fin de vie après seulement 40 ans de mise en service.

Ainsi, des travaux de réfection ont été lancés par le Ministère des transports du Québec en juillet 2011, visant à construire un nouvel échangeur qui remplacera l’ancien tout en durant plus longtemps.

AXOR, CIMA+, Stantec, SNC-Lavalin, Norda Stelo, exp, WSP et Englobe figurent parmi les multitudes d’entreprises mandatées pour le projet.

Les travaux, planifiés en mode conception-construction et dont la facture se sera élevée à 3,67 milliards de dollars, devraient arriver à terme en 2020.

 

Complexe de la Romaine

Ce projet, comportant plusieurs phases, est le tout dernier complexe hydroélectrique d’Hydro-Québec. Il est situé sur la rivière Romaine, au nord de Havre-Saint-Pierre, sur la Côte-Nord.

Mis en chantier en 2012, le complexe, une fois complété, aura une puissance installée de 1 550 MW et devrait produire en moyenne 8,0 TWh annuellement.

Déjà, les centrales la Romaine-1, la Romaine-2 et la Romaine-3 ont été mises en service en 2015, 2014 et 2017, respectivement. La centrale la Romaine-4, quant à elle devrait être complétée en 2020 ou 2021.

En tout, la facture du projet aura été de 8,5 milliards de dollars.

 

Réseau express métropolitain (REM)

C’est la Caisse de dépôt et placement du Québec qui est à l’origine de ce projet de transport en commun desservant l’Ouest de la région métropolitaine de Montréal.

Le système léger sur rails (SLR) à fréquence rapide desservira 26 stations, situées sur la Rive-Sud, dans l’Ouest de l’Île, au Centre-Ville, à Laval et sur la Rive-Nord. Certaines stations de train de banlieue déjà existantes seront notamment remplacées celles du REM.

La construction du réseau sera somme toute assez rapide : débutée en avril 2018, elle devrait se terminer à la fin de 2020. Une fois complétés, les travaux auront coûté 6,3 milliards de dollars.

SNC-Lavalin, Aecom et Alstom figurent parmi les entreprises travaillant sur le réseau.

 

Nouveau pont Champlain

L’actuel pont Champlain arrivé à sa fin de vie, le gouvernement fédéral souhaitait pendant plusieurs années le remplacer par un nouveau. Des travaux pour le construire tout juste à côté du site actuel ont ainsi été amorcés en 2015.

Plusieurs entreprises sont en charge des travaux, notamment les firmes de génie-conseil Stantec et CIMA+.

Des efforts soutenus ont été investis dans ce projet pour en respecter les échéanciers. Et ils ont porté leurs fruits : retardé d’à peine quelques mois, le projet devrait être complété en automne 2019.

Au final, la facture devrait s’élever à 4,3 milliards de dollars.

 

La semaine prochaine sur Génie-inc : Les plus grands projets de génie à venir au Québec

 



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.