Quels domaines de génie emploient le plus au Québec?

, par Alexis Vailles.

Les spécialisations sont nombreuses dans le milieu du génie. Lesquelles sont les plus populaires?

Du génie mécanique au génie des mines, en passant par le génie logiciel ou encore le génie aérospatial, il existe toutes sortes de spécialisations dans le métier. Mais dans lesquelles se spécialisent le plus d’ingénieurs? L’enquête sur la rémunération des professionnels du génie, réalisée par Genium360 auprès de 5 054 répondants, en a dressé la liste :

 

Un emploi pour vous?

(source : Enquête sur la rémunération des professionnels en génie salariés du Québec, Genium360, mars 2018)

 

Les trois géants : génie mécanique, civil et électrique

Sans surprise, ce sont le génie mécanique, le génie civil et le génie électrique qui arrivent aux trois premiers rangs, occupés respectivement par 28%, 20% et 19% des ingénieurs. Les deux tiers (67%) des ingénieurs de la province proviennent donc uniquement de ces trois spécialités.

Fait intéressant à noter, il y a une portion beaucoup plus élevée d’ingénieurs mécaniques dans le secteur privé (30%) que dans le secteur public (17%).

Un phénomène inverse s’observe chez les ingénieurs civils (18% vs 30%), essentiellement parce que beaucoup d’entre eux trouvent un emploi dans la fonction publique provinciale ou municipale.

 

En plein essor : le génie informatique, le génie logiciel

Les génies informatique et logiciel ne sont pratiqués pour l’instant que par 5% des ingénieurs québécois, mais il s’agit d’un secteur en plein essor.

En effet, le nombre d’étudiants qui s’inscrivent dans ces deux programmes grandit de manière significative à chaque année, selon ce que rapportait La Presse l’an dernier.

De 2017 à 2018, par exemple, le nombre d’inscrits dans ces programmes bondissait de 27% à l’Université McGill, 28% à l’École de technologie supérieure (ÉTS) et de 40% à Polytechnique Montréal. Il y a donc fort à parier que le nombre d’ingénieurs dans ces domaines augmentera fortement dans un avenir rapproché.

Cette hausse semble surtout affecter le secteur privé, où l’on retrouve une proportion deux fois plus élevée (6%) d’ingénieurs informatiques et logiciels qu’au public (3%).

 

Et les autres génies?

En queue de peloton se trouvent les ingénieurs spécialisés en aérospatial, génie agricole, génie des eaux, génie forestier, génie minier et génie unifié, qui représentent chacun 1% du nombre total de professionnels de génie.

Certains domaines de génie sont si rares qu’ils sont absents des résultats du sondage. C’est le cas, par exemple, du génie géomatique ou encore du génie biomédical.

 

Et où peut-on trouver un emploi dans la bonne spécialisation de génie?

C’est facile ! Vous n’avez qu’à rechercher parmi les centaines d’offres d’emploi publiées chaque semaine sur Génie-inc !

 



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Les employeurs qui recrutent
  • Groupe Canam – Bâtiments et Structures
  • Dufour recrutement de personnel
Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.