-->

Un(e) ingénieur(e) du bâtiment, ça fait quoi?

, par Alexis Vailles.

Souvent confondu avec le génie civil, le génie du bâtiment s’avère pourtant beaucoup plus spécifique.

La profession d’ingénieur du bâtiment est en fait une spécialisation du génie plus axée sur la pratique et l’industrie. En quoi consiste-t-elle exactement? En voici les principales caractéristiques.

 

Un emploi pour vous?

Les tâches de l’ingénieur du bâtiment

L’ingénieur du bâtiment a pour tâche, comme son nom l’indique, de concevoir et planifier la constructions d’immeubles ou de sections d’immeubles de toutes sortes. Ainsi, il conçoit des bâtiments commerciaux, institutionnels ou résidentiels comme des hôtels, des gratte-ciels, des usines, des hôpitaux, des centres commerciaux, des entrepôts, ou encore des tours à condos.

Toutes les parties d’un bâtiment sont couvertes, en travail étroit avec un architecte. Cela inclut le stationnement, le garage, les ascenseurs, le service de cafétéria, l’amphithéâtre, la piscine ou tout autre élément pouvant s’y retrouver!

Bref, alors que l’ingénieur civil concentre son travail sur des infrastructures de tout type, l’ingénieur en bâtiment se concentre exclusivement sur les immeubles!

Ses tâches sont donc beaucoup plus spécifiques, et certaines de ses connaissances s’éloignent du domaine civil : des connaissances en chauffage ou en électricité industrielle ou commerciale, par exemple, sont souvent de mises.

L’ingénieur en bâtiment a aussi souvent à superviser des chantiers durant leur élaboration et leur construction; des compétences en gestion de projet constituent donc un atout fort important.

 

Le salaire

Selon l’enquête sur la rémunération des ingénieurs, un professionnel du génie du bâtiment touche en moyenne un salaire annuel de 101 119 $, un montant très près de la moyenne des ingénieurs québécois, qui est de 101 726 $.

Le taux de placement est aussi assez bon : d’après Métiers Québec, 86% des finissants en génie du bâtiment se trouvent un emploi dans leur domaine.

L’ingénieur en bâtiment a souvent à superviser des chantiers durant leur élaboration et leur construction.

 

La formation

Pour devenir ingénieur en bâtiment, il faut compléter son baccalauréat d’une durée de quatre ans dans le domaine, en plus de devenir membre de l’Ordre des ingénieurs du Québec.

Plus souvent offert sous forme de technique au collégial, le programme en génie du bâtiment est tout de même offert dans deux universités québécoises. Ainsi, il est possible de s’inscrire au baccalauréat en génie du bâtiment à l’Université Concordia et à l’Université de Sherbrooke.

 

Les secteurs d’emploi

Comme le besoin en immeubles est présent pour la plupart du milieu commercial, industriel et résidentiel, des emplois en génie du bâtiment sont disponibles dans de nombreux domaines.

Les milieux de la construction, de la santé, de l’immobilier, ainsi que la fonction publique, constituent les principaux secteurs d’emploi. Des postes sont ainsi disponibles auprès d’entreprises comme Ivanhoé Cambridge, la Régie du bâtiment, la société immobilière du Québec, la société immobilière du Canada, Smartcentres, Fairview Cadillac, ou le Ministère de la santé.

Mais surtout, ce sont des firmes de génie-conseil qui embauchent des ingénieurs en bâtiment, comme Englobe, SNC-Lavalin, WSP, BBA, Stantec, exp., CIMA+, BPA, Norda Stelo, Tetra Tech ou Hatch.

 

Et trouver un emploi d’ingénieur en bâtiment sur Génie-inc, c’est possible?

Bien sûr! Vous n’avez qu’à rechercher parmi les centaines d’offres d’emploi publiées chaque semaine!

 



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.