Un(e) ingénieur(e) en pétrole et en gaz, ça fait quoi?

, par Alexis Vailles.

Cette profession peu populaire au Québec embauche tout de même quelques ingénieurs. En quoi consiste-t-elle?

Les mobilisations de nombreux professionnels de l’industrie pour la cause environnementale rend plusieurs ingénieurs hostiles à la profession d’ingénieur pétrolier. Pourtant, certains ingénieurs du Québec et du reste du Canada choisissent encore, en 2019, de s’y spécialiser.

Mais en quoi la profession consiste-t-elle exactement? Nous en avons dressé les principales caractéristiques.

Un emploi pour vous?

 

Les tâches de l’ingénieur en pétrole et en gaz

Dans le cadre de son travail, l’ingénieur en pétrole et en gaz a pour tâche d’élaborer, coordonner et superviser des projets d’exploitation de puits de pétrole et de gaz naturel.

Plus précisément, son travail consiste à identifier des sites d’exploitation potentiels, en analyser les propriétés, planifier et mettre en place un système d’exploitation le plus efficace possible, et superviser l’ensemble des activités.

L’ingénieur en pétrole et en gaz est également appelé à travailler sur les opérations de raffinerie et de distribution des ressources.

 

Le salaire

Peu de données existent quant au salaire d’un ingénieur en pétrole et en gaz au Québec. Toutefois, le revenu moyen d’un professionnel y étant spécialisé était de 104 000 $ par année en 2017, pour l’ensemble du Canada.

L’industrie pétrolière était fort lucrative, un salaire élevé de la sorte n’est d’ailleurs guère surprenant!

 

La formation

Il n’est pas possible, au Québec, de compléter un baccalauréat en génie pétrolier. D’autres universités canadiennes offrent toutefois le programme. C’est le cas de l’Université de l’Alberta (à Edmonton), l’Université de Calgary et l’Université de Régina.

Il est aussi possible d’acquérir un cheminement similaire avec un baccalauréat en génie chimique ou en génie géologique, deux programmes qui sont offerts dans plusieurs universités québécoises.

Aussi, pour pratiquer avec le titre d’ingénieur au Québec, il faut être membre de l’Ordre des ingénieurs du Québec (OIQ).

 

Les secteurs d’emploi

Au Québec, l’exploitation du pétrole est presque nulle; des raffineries sont toutefois en place à plusieurs endroits de la province, notamment dans l’Est de Montréal et à Lévis. Le secteur du gaz naturel est quant à lui beaucoup plus actif, offrant de nombreux emplois en génie.

Conséquemment, il est possible de travailler pour des entreprises comme Suncor, Pétro-Canada, Energir, le Ministère des Ressources naturelles, Total, Ultramar, ZCL Composites, Les Pétroles Bélisle & Bélisle, et Filgo.

 

Et trouver un emploi d’ingénieur en pétrole ou en gaz sur Génie-inc, c’est possible?

Bien sûr! Vous n’avez qu’à rechercher parmi les centaines d’offres d’emploi publiées à chaque semaine!

 



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Les employeurs qui recrutent
  • Groupe Canam – Bâtiments et Structures
  • Dufour recrutement de personnel
Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.