-->

Un(e) ingénieur(e) rural(e), ça fait quoi?

, par Alexis Vailles.

Vous souhaitez travailler en génie, mais loin des grands centres urbains? Le génie rural est peut-être fait pour vous!

On associe souvent le génie à la technologie et le secteur industriel, mais le génie rural est une spécialisation de génie qui est beaucoup plus proche de la nature et de la biologie.

En quoi consiste donc cette forme de génie très rare? Nous en avons dressé les principales caractéristiques.

Un emploi pour vous?

En vedette
Comblé
Poste ingénieur
Fédération québécoise des municipalités
Rivière-du-Loup, Québec, CA
5 Déc. 2019 Consulter

 

Les tâches de l’ingénieur rural

Le génie rural est axé sur le développement et l’entretien de terres agricoles, notamment par des procédés d’irrigations, d’utilisation d’engrais et de pesticides, et de planification des cultures.

La profession se pratique en respect des normes établies par le gouvernement et, dans la mesure du possible, dans une optique de développement durable, c’est-à-dire d’optimiser le rendement d’une terre agricole sans en hypothéquer l’utilisation future.

Cette spécialisation de génie est similaire au génie agricole, mais ne se concentre pas sur les mêmes systèmes et dispositifs. Ainsi, le génie agricole se concentre sur la machinerie, les infrastructures, les outils et les dispositifs permettant de faciliter les récoltes, tandis que le génie rural est centré sur la gestion et la planification des terres.

Il s’agit donc d’une forme de génie avec une forte dimension biologique et géologique, notamment avec l’étude des sols, des végétaux et des eaux.

 

Le salaire

D’après l’enquête sur la rémunération des professionnels du génie, un ingénieur rural gagne en moyenne 104 551 $ par année, un montant qui est légèrement supérieur à la moyenne des ingénieurs québécois, qui est de 101 726 $.

La situation d’emploi est également très bonne : d’après Métiers Québec, tous les ingénieurs spécialisés dans ce domaine se trouvent un emploi!

Le génie rural est axé sur le développement et l’entretien de terres agricoles.

 

La formation

Pour obtenir le titre d’ingénieur rural, il faut compléter son baccalauréat dans le domaine, en plus d’être membre de l’Ordre des ingénieurs du Québec (OIQ).

Au Québec, l’Université Laval est la seule université offrant un baccalauréat dans cette spécialisation.

 

Les secteurs d’emploi

Notre époque est idéale pour devenir un ingénieur rural. Pourquoi? Parce que la population est en pleine augmentation, alors que les terres agricoles diminuent. À cela s’ajoutent les changements climatiques, qui compliquent énormément les cultures. Il y a donc un risque réel de pénurie alimentaire, et le besoin d’ingénieurs et de techniciens est criant pour résoudre ces problèmes.

Ainsi, des entreprises ou organisations comme AGCO, John Deere, Claas, Lely, Case New, Holland, le ministère des ressources naturelles, l’Union des producteurs agricoles (UPA), le Ministère de l’agriculture, ou les diverses municipalités régionales de comté (MRC) constituent des employeurs de choix pour les professionnels du génie rural.

Évidemment, comme la plupart du secteur agricole et rural œuvre loin des grands centres urbains, beaucoup d’emplois dans le domaine ont lieu en région. De quoi ravir ceux qui ont horreur du trafic automobile quotidien!

 

Et trouver un emploi d’ingénieur rural sur Génie-inc, c’est possible? 

Bien sûr! Vous n’avez qu’à rechercher parmi les centaines d’offres d’emploi qui y sont publiées chaque semaine!

 



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Les employeurs qui recrutent
  • Groupe Canam – Bâtiments et Structures
  • Dufour recrutement de personnel
Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.