-->

Un ingénieur des eaux, ça fait quoi?

, par Alexis Vailles.

Une spécialisation de génie peu connue mais très payante et haute en importance, le génie des eaux est un métier polyvalent et passionnant.

C’est une évidence, la qualité de l’eau est un élément essentiel au bon fonctionnement de notre société. Il n’est donc pas surprenant d’apprendre qu’il y a une expertise bien spécifique derrière : le métier d’ingénieur des eaux!

Souvent associé au génie civil, le génie des eaux est pourtant une spécialisation bien à part. Ne comptant que pour 1% de tous les ingénieurs québécois, les professionnels se spécialisant dans ce domaine occupent un rôle essentiel malgré leur faible nombre.

Un emploi pour vous?

En quoi consiste donc le métier d’ingénieur des eaux? Nous en avons tiré les principales caractéristiques.

 

Les tâches de l’ingénieur des eaux

Dans le cadre de son travail, l’ingénieur des eaux a pour mandat de travailler au traitement des eaux usées, à la gestion des station de pompage et à la production d’eau potable au sein des divers systèmes hydrauliques des municipalités, des chantiers et des immeubles industriels.

Ses compétences sont un hybride entre celles d’un ingénieur civil et d’un ingénieur chimiste : il doit travailler à la gestion des systèmes à la fois au niveau des infrastructures et au niveau de l’état des eaux.

 

Le salaire

Selon l’enquête sur la rémunération des professionnels du génie, un ingénieur des eaux gagne un salaire moyen de 112 917 $ par année, un montant fortement supérieur à la moyenne des ingénieurs québécois, qui est de 101 726 $.

La situation d’emploi est toutefois plus faible que d’autres domaines de génie : d’après monemploi.com, environ 81% des ingénieurs spécialisés dans ce domaine se trouvent un emploi.

 

La formation

Pour obtenir le titre d’ingénieur des eaux, il faut compléter son baccalauréat dans le domaine, en plus d’être membre de l’Ordre des ingénieurs du Québec (OIQ).

Au Québec, l’Université Laval est la seule université offrant un baccalauréat dans cette spécialisation. ll est toutefois possible de devenir ingénieur des eaux en complétant un baccalauréat en génie civil, et de s’y spécialiser en hydraulique

 

Les secteurs d’emploi

Comme au Québec, la gestion des eaux relève essentiellement des divers paliers du gouvernement, plusieurs des emplois dans ce domaine ont lieu dans la fonction publique ou dans des entreprises en partenariat avec le public.

Il est donc possible de se trouver du travail dans les usines d’épuration des eaux usées et de filtration des eaux potables, dans le secteur hydroélectrique, ou dans l’industrie alimentaire.

Des postes sont ainsi disponibles dans des entreprises comme Hydro-Québec, Sobeys, les municipalités, le ministère des ressources naturelles, l’industrie minière, ou les firmes de génie-conseil comme SNC-Lavalin, WSP Global, CIMA+ ou Stantec.

 

Trouver un emploi d’ingénieur des eaux sur Génie-inc, c’est possible?

Bien sûr! Vous n’avez qu’à rechercher parmi les centaines d’offres d’emploi publiées chaque semaine!

 



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.