Les ingénieurs les plus influents du Québec!

, par Alexis Vailles.

Les ingénieurs ne font pas que travailler en entreprise. Certains atteignent les plus hautes sphères de la société. Qui sont-ils?

À la tête de grandes entreprises, dans les médias ou au sein du gouvernement, on retrouve des ingénieurs qui exercent une forte influence sur le Québec. Qui sont-ils? Génie-inc en a dressé la liste…

 

Un emploi pour vous?

Julie Payette

Bachelière en génie électrique de l’Université McGill en 1986 et d’une maîtrise en génie informatique de l’Université de Toronto en 1990, Julie Payette n’a pas pratiqué le métier d’ingénieure longtemps, puisqu’elle est devenue en 1992… astronaute.

Première femme québécoise et deuxième femme canadienne dans l’espace, elle y aura effectué deux voyages, en 1999 et 2009.

Après sa carrière spatiale, elle occupe quelques postes dans divers milieux scientifiques, avant d’être nommée en 2017 gouverneure générale du Canada.

 

Marc Garneau

Second astronaute dans cette liste, celui qui fut en 1984 le premier canadien dans l’espace était aussi ingénieur avant d’entamer sa carrière spatiale. Bachelier en génie physique du Collège royal militaire et doctorant en génie électrique en 1982, Marc Garneau est resté dans l’Agence spatiale canadienne jusqu’en 2005, y occupant le poste de directeur durant ses 4 dernières années.

Il s’est depuis lancé dans une carrière en politique, ayant occupé le poste de député du parti Libéral dans la circonscription Westmount-Ville-Marie depuis 2008. Il occupe également, depuis 2015, le poste de ministre des Transports du Canada.

 

Philippe A. Tanguy

Nommé directeur général de la Polytechnique en janvier 2018, Philippe A. Tanguy compte 8500 étudiants en génie à sa charge. Auparavant cadre chez Total, une entreprise pétrolière, sa nomination à la tête de la Poly ne s’est pas faite sans controverse.

Spécialisé en génie chimique, M. Tanguy possède de nombreuses années d’expérience en enseignement et en recherche et développement.

 

Pierre Dumouchel

À la tête de l’ÉTS depuis 2014, Pierre Dumouchel dirige l’université québécoise qui accueille le plus d’étudiants en génie, au nombre de 11 000.

Spécialisé en génie logiciel et en technologies de l’information, M. Dumouchel a été enseignant à l’ÉTS durant plus de 20 ans.

 

Kathy Baig

Directrice de l’Ordre des ingénieurs du Québec (OIQ) depuis 2016, elle est LA patronne des ingénieurs québécois. Elle a été réélue à la tête de l’Ordre l’année dernière.

 

Neil Bruce

Neil Bruce est à la tête de SNC-Lavalin, la plus grosse firme de génie-conseil du Québec, en tant que PDG. Formé en génie maritime, il a travaillé durant de nombreuses années dans le milieu du génie conseil et en recherche et développement.

 

Alain Bellemare

Alain Bellemare occupe le poste de président et chef de la direction chez Bombardier. Initialement formé en génie mécanique, il a occupé de nombreux postes de direction dans des entreprises en aéronautique, notamment chez Pratt & Whitney, avant de se joindre au constructeur d’avions québécois.

 

Éric Martel

Éric Martel est devenu en 2015 le PDG d’Hydro-Québec. L’ingénieur électrique a occupé des postes de direction durant plusieurs années chez Bombardier avant d’être nommé à la tête de la société d’État.

 



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Les employeurs qui recrutent
  • Alifab
  • EMS
  • Merkur
  • GBI experts-conseils
  • Drouin Ressources Humaines
  • Seneca Experts Conseils
  • Laporte Experts Conseils inc.
  • OCO Technologies inc.
Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.